18 mars 2007

Commitment

Cela faisait 10 mois que je vivais dans la rue Bui vien.

Outre mes amis vietnamiens, Huong, Tai, Nga, Khang, Thuyen, Hien, Linh et les autres, je voyais régulièrement quelques amis français. Il y avait bien sûr Bono, mon pote et professeur de kung-fu et Laurence, institutrice à l'école française de Saigon. En dehors de ceux là, dans le petit monde des étrangers qui vont et viennent, les amitiés éphémères se créent le temps d'un séjour et se défont au moment des départs.
Depuis peu pourtant, des voyageurs venus de différents horizons s'étaient établis durablement dans mon quartier et de rencontres en présentations, une bande d'amis se fédéra petit à petit.
Vietnam_Australia
Un jour que je discutais avec Tao, l'ami avec lequel je buvais presque tous les matins mon café, deux personnes entrèrent dans mon hôtel pour y prendre une chambre. Chris l'australien venait s'installer au Vietnam avec sa mère, qui avait trouvé un poste d'english teacher dans une école du district 7. Elle paraissait plus jeune que son âge et lui plus vieux, si bien que les premiers jours, je cru qu'ils formaient un couple. Chris avait déjà beaucoup voyagé. Par moment, caché derrière ses lunettes noires, il faisait penser à Mick Jagger.

Daniel
Il me présenta à Daniel venu de New York, que je rencontrai un midi en train de manger ce qui était son plat favori, des oeufs brouillés aux légumes. Chaque jour à la même table, dans le même restaurant, il dégustait ce même repas. J'ai cherché plus d'une fois à le tirer de sa routine, mais il disait "A quoi bon goûter autre chose, puisque cela me convient?". Au-delà de cette simple anecdote, Daniel était quelqu'un d'attachant malgré son côté plan-plan. Francophile, il était ravi d'avoir fait ma connaissance et c'était réciproque. Nous aimions boire le mauvais vin rouge servi dans le seul café américain de la rue, pendant qu'il se concentrait sur sa grille de sudoku. Il venait là tous les soirs à heures régulières. Une serveuse lui plaisait, il cherchait à se rapprocher d'elle.
japan
Dans ce même café, Daniel me présenta à Chifumi, une charmante miniature en recherche désespérée d'un boyfriend. Sous ses airs espiègles, qui aurait cru qu'elle avait 40 ans? Elle était par hasard l'amie d'une de mes meilleures amies Japonaise, Hiroko, qui travaillait dans une agence de voyage de la rue De Tham toute proche.

Il n'était pas rare que tout ce petit monde se retrouve autour d'un verre, sous le soleil de Saigon.

Hiroko, avait un copain Coréen qui lui en faisait baver. Leurs disputes étaient récurrentes et parfois violentes. Hiroko qui n'avait pas perdu le nord, me dit un jour à haute voix ce que je soupçonnais en creux. Malgré les bleus, elle restait avec lui pour la sécurité financière qu'il lui offrait.
Elle avait une très belle voix et cherchait à se produire en tant que chanteuse. Un soir, à ma grande surprise, alors que nous étions dans un club de Jazz un peu select, elle demanda à monter sur scène. Elle devait avoir confondu le lieu avec un karaoke et s'empara du micro. J'étais médusé. Elle entonna "Fly me to the moon" accompagnée par l'orchestre. Ce fut un grand moment.
Saigon_new_york
A quelques heures de son départ pour New York, où elle espérait percer dans le monde de la chanson, elle vint me voir à mon hôtel. Elle s'allongea sur le lit et s'endormit, comme fatiguée par les incessantes crises de son couple. D'ailleurs à ce propos ou non, juste avant de l'accompagner à l'aéroport, son boyfriend lui fit une nouvelle scène de jalousie, sa dernière aussi.

Posté par pages sauvages à 18:22 - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur Commitment

    Superbe les croquis!
    Non, non je viens pas faire ma pub, je dis juste superbe croquis, surtout ceux des facades!

    Posté par kca, 23 mars 2007 à 08:37 | | Répondre
  • ça veut dire qu'il n'y a plus personne dans la rue Bui Vien ? c'est dommange, j'aurais bien aimé que tu me racontes tes aventures avec Kim Dong...

    Posté par anna, 25 mars 2007 à 17:05 | | Répondre
  • ah ça me manque tout ça, là ce que tu décris... t'as pas envie d'y retourner et de faire ton album à distance ?

    Posté par clément, 29 mars 2007 à 13:05 | | Répondre
  • Tu lis dans les pensées?

    Incroyable, en plus d'être un bon auteur, tu es télépathe! Ca alors! Tu pouvais pas le dire avant? Moi je suis ventriloque! A nous deux on ferait une sacrée équipe là-bas. Allez, on y retourne et on ouvre un cirque Barnum à Saigon!
    Chuis un peu con quand je m'y mets... Effectivement pour te répondre plus sérieusement, l'idée me trotte pas mal dans la tête. Mais je pars déjà au Japon pour deux ou trois mois à partir de mi-Mai. Enfin, encore faut-il que je dégotte d'ici là un billet d'avion avec un taux d'émission de CO2 satisfaisant. Et vivement la destruction de la planète, qu'on respire enfin comme on le souhaite!

    Posté par Max, 29 mars 2007 à 18:57 | | Répondre
Nouveau commentaire